Keep my session open?
Ending In 
The session is expired
Votre session a expiré. Pour votre sécurité, nous vous avons déconnecté.
Voulez-vous vous connecter à nouveau?

Systèmes de nettoyage des salles blanches

Le processus de nettoyage est essentiellement fonction des quatre facteurs décrits ci-après (« Cercle de Sinner »). Ceux-ci sont pris en compte lors de la sélection des outils de nettoyage et des matériels auxiliaires. Par ailleurs, la nature de la surface à nettoyer détermine les méthodes de nettoyage employées.

Systèmes de nettoyage

Illustration du « cercle de Sinner » :

Action chimique
Les agents actifs du détergent initient le processus de nettoyage. Ces substances permettent de neutraliser les forces d'adhérence et de détacher les agents contaminants de la surface et de les éliminer. L'eau ne sert ici que de vecteur de transport destiné à évacuer les agents contaminants.

Temps d'action
Il est question ici de la période séparant l'application du détergent ou du bain de nettoyage, et l'évacuation des salissures. En salle blanche, ce facteur peut être négligé, puisque les salissures s'y accumulent beaucoup moins que sur les revêtements de sols industriels, ce qui incite souvent à n'utiliser que la méthode d'essuyage humide en fonction de l'état des surfaces.

Action thermique
Certains types d'agents contaminants se détachent plus facilement avec de l'eau chaude qu'avec de l'eau froide.

Action mécanique
Un mouvement adéquat permet de réduire la période d'action d'un produit et donc d'accélérer le processus de nettoyage. Le degré de contamination étant moindre en salle blanche, ce facteur n'est pas important. Il suffit d'essuyer à la main pour éviter au maximum que des particules se libèrent ou s'envolent.